Convergence des luttes en ce mardi 21 mars

Publié le 21 Mars 2017

Industrie et services publics, des destins liés à la vie à la mort.

 

En plaçant la question de l'industrie et des services publics au centre de sa journée d'action nationale interprofessionnelle du 21 mars, la CGT espère faire irruption dans le débat public à l'heure où la campagne présidentielle semble bien loin de ces sujets.

Education, transport, santé... De nombreux services publics dépendent des implantations d'usines dans les territoires. Mais la vitalité industrielle dépend aussi de la qualité des services publics et des politiques de l'Etat. C'est pourquoi en ce 21 mars la CGT mobilise et sonne l'alerte.

 

Nos camarades ardennais avaient rendez-vous à partir de 9h30 sur le parvis de la gare de Charleville-Mézières pour  se rassembler.

Ensuite vers 10h tous ensemble nos avons remonté l'avenue De Gaulle jusqu'à l'entrée de la rocade pour réaliser des tractages aux automobilistes et ensuite rejoindre le siège de l'IUMM (patronat de la métallurgie) devant lequel les camarades CGT  effectuaient un lâché de ballons.

Suivi d' une prise de parole du secrétaire général de l'UD CGT Pascal Lattuada qui nous rappelait que la part de l'industrie dans le PIB de la France  est de 10% en 2016 contre 16% dans la zone euro. 

Ainsi que le secretaire général de l'USTM 08 ( la fédération de la métallurgie) Norbert

Ce dernier évidemment a parlé de la situation catastrophique de l'industrie ardennais notamment avec la dernière mauvaise nouvelle en provenance de l'usine Visteon de Charleville-Mézières mais aussi la remise en cause de bons nombres de conquis sociaux présents dans la convention collective de la métallurgie de 1975 qui veulent être mis aux oubliettes par l'UIMM.

D'ailleurs la dialogue entre l'UIMM et l'USTM est difficile puisque nos camarades après plusieurs injonctions à être reçus par le patronat de la métallurgie ce dernier feint de ne pas répondre.

La lutte continue et continuera et chacun à son niveau peut faire évoluer les choses surtout en cette période électorale où les droit sociaux et les conditions de travail doivent être débattus a contrario des affaires d'untel et untel qui ne sont que des écrans de fumées pour ne pas parler du fond des programmes des différents candidats.

 

Collectif jeunes CGT 08

Rédigé par Collectif Jeunes CGT 08

Publié dans #luttes locales, #actualite, #loi travail

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article